Magazine de l'Agence française du Patrimoine

Un carrefour dans la reconnaissance du patrimoine du XXème siècle Un carrefour dans la reconnaissance du patrimoine du XXème siècle

Un centre commercial devient Monument historique

Avec l'inscription au titre des monuments historiques du centre commercial conçu en 1967 par l'architecte Claude Parent à Sens (Yonne), une nouvelle étape est franchie dans la reconnaissance du patrimoine contemporain. Un édifice synonyme de la société de consommation se voit donc reconnu pour ses qualités architecturales.


Un classement qui ouvre des voies nouvelles

Inscrit par arrêté préfectoral du 10 juin 2011, le centre commercial conçu par Claude Parent, à Sens (Yonne), entre 1967 et 1970, a été jugé digne d'intérêt, "en raison de sa qualité architecturale remarquable, de son importance dans l'oeuvre architecturale de Claude Parent, auteur de concept fondateurs de l'architecture contemporaine, et de ce fait dans l'histoire de l'architecture ".


Il faut également noter que l'édifice, dont certaines parties sont interdites aux public pour des raisons de sécurité, est encore en fonction - ce qui est remarquable compte tenu de l'évolution des normes et des attentes du public en la matière.

Si le groupe Carrefour, propriétaire du site, a tenté d'ajourner la décision de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), cela n'a pas empêché l'Etat d'inscrire cet édifice.

Bien entendu, les contraintes administratives et techniques inhérentes à tout classement au titre des monuments historiques (même si l'Inscription est moins lourde en la matière) vont sans doute inciter le groupe Carrefour à réfléchir à de nouveaux projets concernant ce site.


Le dernier témoignage des centres commerciaux construits par Claude Parent

L'édifice, réalisé à l'époque pour la société GEM, représente avec ses rampes de béton brut l'une des dernières expressions complètes de la théorie de la fonction oblique, établie par Claude Parent avec Paul Virilio, dans le cadre du groupe de recherche "Architecture principe".


Cherchant alors à rompre avec les règles strictes du modernisme architectural, Claude Parent institue, à travers la fonction oblique, une remise en question des pratiques du corps physique et social, en le replaçant au centre même de l'architecture. Loin d'être une simple lubie de la pente, la fonction oblique agit comme une transformation du paysage et du rapport au corps, par basculement de l'horizon.

Claude Parent réalisera d'autres centres commerciaux pour la société GEM qui n'hésitera pas à faire confiance à l'architecte malgré la radicalité de son propos, comme ceux de Reims-Tinqueux (Marne), d'Epernay- Pierry (Marne), ou encore de Ris-Orangis (Essonne).


Une démarche citoyenne a permis sa sauvegarde

Comme le note David Liaudet, professeur à l'école supérieure des Beaux-arts du Mans (Sarthe), dans son blog (voir plus bas) :

"Si on se décide à en établir une sorte d'inventaire et juger de leur état 40 ans après la publication de ce guide on peut observer pour certains d'entre eux malheureusement une grande dégradation et pour d'autres au contraire un maintien relatif de leurs spécificités.


Ainsi le centre commercial Reims-Tinqueux (1970) faitpartie des centres commerciaux du groupe Gemaujourd'hui totalement dégradé par l'abandon de sa fonction oblique, le dessin nouveau des entrées et la destruction partielle de son aile gauche.

Ris-Orangis qui appartenait à la même série a vu son pont piétonnier entretenu et repeint mais demeure encore dans un grand état d'abandon notamment pour son parking.
Reste celui de Sens.
"

C'est d'ailleurs ce même David Liaudet qui est à l'initiative de ce classement :
" J'ai entrepris cette action après plusieurs échanges de mails avec Claude Parent, soucieux de la sauvegarde de ses oeuvres, explique l'enseignant. Je le fais d'autant plus facilement que je n'ai aucun intérêt direct. Je ne suis pas un hurluberlu qui veut sauver un bloc de béton. J'estime simplement que le combat mérite d'être mené. "

Le centre commercial de Sens est donc le dernier témoignage de ce type de constructions : à la fois hautement fonctionnalistes et éminemment riches sur le plan architectural.

Crédit photo : Archiguide


Plus loin


Le blog de David Liaudet
archipostcard.blogspot.com

Votre commentaire sera soumis a validation
avant d'apparaitre sur le site.






Annuler
AFDP -

tél. 04-72-60-92-64 fax: 04-72-60-92-51